C’est ce que vous devriez manger après votre séance d’entraînement

C’est ce que vous devriez manger après votre séance d’entraînement
Anonim

Après avoir terminé une longue course ou une séance de sueur intense, quelle est la première chose à faire? Si vous êtes comme la plupart des gens, vous songez probablement à prendre quelque chose à manger ou à boire.

Mais avant de vous procurer l'un des nombreux suppléments et produits post-entraînement sur le marché, dirigez-vous vers votre cuisine. Certains des meilleurs outils de récupération se trouvent dans votre réfrigérateur ou votre garde-manger.

Il existe de nombreux aliments et herbes qui peuvent aider à réduire la douleur, améliorer la réparation musculaire et réduire l'inflammation, améliorant ainsi la capacité de votre corps à récupérer du stress d'une séance d'entraînement.

Ce que vous mangez après l’entraînement, en particulier entre la première demi-heure et une heure, peut avoir un impact majeur sur la rapidité avec laquelle votre corps rebondit ainsi que sur les performances futures. Ce sont mes méthodes de récupération préférées après avoir soulevé des poids et des longueurs.

Voici cinq aliments pour stimuler votre récupération post-entraînement:

1. Tarte Jus De Cerise

Le jus de cerise aigre est devenu le chouchou du monde du fitness, en particulier chez les athlètes d'endurance. En effet, ces petites poussées de fruits rouges regorgent d'antioxydants et de composés anti-inflammatoires qui peuvent aider à réduire l'inflammation, à soulager la douleur et à accélérer la réparation musculaire. Des chercheurs de l'Oregon Health & Science University ont découvert que la consommation de jus de cerise au goût âpre peut réduire l'inflammation et les douleurs musculaires après une course à pied longue distance.

Mais les athlètes d'endurance ne sont pas les seuls à pouvoir en bénéficier. Les chercheurs ont également découvert que les cerises acidulées pouvaient faciliter la récupération après une activité intense de type sprint comme le football et le rugby. De plus, des scientifiques de la Texas A & M University ont découvert que la supplémentation en cerises acidulées réduisait la douleur musculaire et diminuait les marqueurs des lésions musculaires. Un bonus supplémentaire est la délicieuse saveur sucrée et acidulée, sans sucre ajouté.

2. curcuma

Vous reconnaissez probablement le curcuma car il donne au curry sa couleur jaune vif. Mais cette épice intégrale utilisée dans la cuisine sud-asiatique n’a pas que bon goût. Grâce à son ingrédient actif, la curcumine, qui donne au curcuma sa couleur distinctive, il constitue un puissant antioxydant et anti-inflammatoire et peut être bénéfique après l'entraînement. Des chercheurs de l'Université de Caroline du Sud ont découvert que la curcumine pouvait réduire l'inflammation et diminuer les dommages musculaires post-exercice. Des scientifiques japonais ont également découvert que la curcumine pouvait diminuer le stress oxydatif post-exercice. Et veillez à associer le curcuma au poivre noir, ce qui peut multiplier par 20 la biodisponibilité de la curcumine.

3. pastèque

Vous pensez peut-être que la pastèque est le traitement idéal pour les pique-niques estivaux, mais il ne s’agit pas uniquement d’une collation par temps chaud. Le fruit peut également vous aider à bannir les muscles endoloris. La pastèque contient de la L-citrulline, un acide aminé aux propriétés antioxydantes, qui, selon des chercheurs espagnols, réduit les douleurs musculaires et le rythme cardiaque. Selon la médecine traditionnelle chinoise, la pastèque aurait également des propriétés anti-inflammatoires.

4. Myrtilles

Vous savez que ces petites baies sont des vertus antioxydantes bénéfiques pour votre cerveau, mais vous avez maintenant encore plus de raisons de les inclure dans votre alimentation. Des chercheurs néo-zélandais ont constaté que le fait de boire un smoothie à la myrtille avant et après une séance d’entraînement intense améliorait la récupération musculaire et réduisait le stress oxydatif. Donc, cette baie spéciale peut aider à alimenter votre cerveau et vos biceps. Assurez-vous de jeter une poignée dans votre smoothie post-entraînement!

5. Arnica

Des herbes comme l'arnica peuvent également constituer un outil important pour votre récupération post-entraînement, en particulier pour lutter contre le redouté DOMS, une douleur musculaire retardée. Des chercheurs australiens ont découvert que l'application d'arnica après un exercice intense réduisait la sensibilité musculaire. Des chercheurs norvégiens ont découvert que l'arnica permettait de soulager la douleur musculaire après un marathon. J'apprécie le soulagement que le frottement d'huile d'arnica ou de pommade sur les genoux douloureux, les biceps brûlants, les épaules tendues ou simplement un cou raide peuvent apporter.

La prochaine fois que vous finissez un entraînement, n'oubliez pas de faire le plein! Le bon aliment peut constituer un outil puissant dans votre routine post-entraînement et vous aider à atteindre vos objectifs de mise en forme tout en favorisant votre santé globale et en réduisant l'inflammation dans le corps. Pour plus d'informations, consultez mon livre La solution contre les allergies: Découvrez la vérité cachée surprenante sur la raison pour laquelle vous êtes malade et comment vous rétablir.